Coup de gueule : Les Demeures Traditionnelles LDT MTLF

Publié le par Pascal M

Le CT nous a promis une livraison fin juin 2007 de la construction, selon les travaux prévus sur le CCMI que nous avons conclu avec l'entreprise en février 2006. Le Responsable Technique s'est également engagé oralement auprès du correspondant de l'AAMOI à tout mettre en oeuvre pour que la livraison intervienne à cette date.

Après 7 semaines d'arrêt de chantier en décembre et janvier dernier, nous avons constaté 2 nouvelles semaines d'arrêt consécutives alors que les murs ne sont pas terminés. Le terme juridique consacré est l'abandon de chantier.

Nous attendons toujours les propositions du commercial lors de notre RDV fin janvier, qui avait, entre autres, promis un échéancier...

Le planning prévisionnel des travaux restant s'établit comme suit, sur estimation de notre conseil :
 1 - le reste de la maçonnerie 4 jours
 2 - charpente 1 jour
 3 - arases 1/2 journée
 4 - couverture 2 jours
 5 - menuiseries extérieures 1 jour
 6 - placo 6 jours
 7 - plomberie 1ère phase 1 jour
 8 - chape carrelage 1 jour
 9 - électricité  2 jours
10 - plomberie 2eme phase 1 jour
11 - ravalement 3 jours
12 - raccordement 1 jour


Soit 23 jours ouvrés restant, sans compter l'assainissement et déduire de fait que deux corps de métier peuvent intervenir ensemble sans se gêner (l'enduiseur et le plaquiste, par exemple).

Vont-ils tenir leurs engagements ou la parole de cette entreprise vaut-elle bien celle de Maison Caillou ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article